jeudi 6 novembre 2008

"Casse-toi pov'con" sur un carton, ça coûte 30 € (avec sursis)

Le tribunal correctionnel de Laval rendait ce 6 novembre son délibéré dans le procès d’Hervé EON, poursuivi pour offense au président de la République (pour avoir brandi une affichette "casse-toi pov'con!"). Le Parquet avait requis une amende de 1.000 euros. Devant la vacuité du dossier, l’avocate d’Hervé Eon, Dominique Noguères, avait plaidé la relaxe.
Le tribunal a condamné Hervé Eon à une amende de 30 € avec sursisHervé a fait appel.
REUNION-DEBAT de soutien à Hervé Eon - lundi 1er décembre à 20H30 à LAVAL

A lire sur le blog de Jean-Luc Mélenchon (témoin au procès Eon) Un vieux délit d’opinion ressuscité, une intéressante analyse sur la "réintroduction" du crime de lèse-majesté par Nicolas Sarkozy.

2 commentaires:

goooooood girl a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Good, so good a dit…

La majorité en a décidé ainsi: SKZY est LE président de tous les français. Et alors? Ce n'est pas parce qu'on fait partie de la minorité qu'il faut fermer sa gueule! La moindre des chose (des libertés) c'est encore de pouvoir manifester son désaccord. Cette inscription pouvait aussi s'adresser à quelqu'un d'autre. Pourquoi penser tout de suite à SKZY? Il y a vraiment des gens qui voient le mal partout...Tiens bon Hervé!