vendredi 11 septembre 2009

Les blagues racistes de Brice Hortefeux sont indignes d'un ministre de la République

"Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes."

Cette réplique n'est pas extraite d'un sketche de Coluche, ni d'un scénario de Michel Audiard mais de la bouche du ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux, lors de l’université d’été UMP le 3 septembre. L’affaire a été révélée par Le Monde.fr. Il parlait d'un militant d'origine maghrébine. Il prétend avoir évoqué l’identité auvergnate (!)
Rappelons que ce monsieur vient de mettre à la retraite, pour propos racistes, le préfet Girod de l’AngladeRappelons encore qu'il y a quelques années l'honorable Hortefeux, à l'époque ministre de Dominique de Villepin, avait évacué le ministre Azouz Begag d'un vigoureux "DEGAGE, ET FISSA!"

2 commentaires:

toto a dit…

Ce mot n'a aucune importance, on commet ce genre de phrases très souvent entre amis, faut arrêter de surfer sur les pretextes politiques à taper sur les uns ou sur les autres (Le Pen avant-hier, un préfet hier, Hortefeux aujourd'hui) !

Concentrez-vous donc sur les véritables violences policières et surtout sur les "outrages" bidons qui servent principalement à arrondir leurs fins de mois à des policiers pour lesquels la poursuite ne coûte rien (et ruine le citoyen) !

Les "outrages" sont encore plus graves que les violences car elles touchent des citoyens lambda qui ressentent un sentiment d'injustice réel. Les violences sont souvent le résultat d'une escalade avec des bandes déjà violentes donc beaucoup moins innoncentes...

Ne vous trompez pas de combat. A mélanger les luttes, le système profitera de votre inefficacité pour combattre les vrais scandales (il n'y a qu'à voir certains de vos liens vers des sites anarchistes ou autres activistes qui mélangent tout).

Merci.

CODEDO a dit…

Aucune importance?
Je vous signale tout de même que Brice Hortefeux est ministre de l'Intérieur. Que le "premier flic de France". tienne de tels propos racistes n'est pas innocent.
Quand aux "sites anarchistes" dont vous parlez, vous avez le droit de ne pas partager leurs combats mais je ne pense pas qu'on puisse dire qu'ils "mélangent tout".