mardi 23 février 2016

"Personne ne peut imaginer que nous étions autour de Sarkozy une bande de voyous." (Claude Guéant)

Condamné pour "complicité de détournement de fonds et recel" dans l’affaire des primes en liquide, à deux ans de prison avec sursis, 75.000 € d’amende et interdit de tout exercice de la fonction publique pendant cinq ans, déjà mis en examen pour "faux, usage et blanchiment de fraude fiscale en bande organisée" dans l’affaire des soupçons de financement libyen dans la campagne de Sarkozy, le délinquant multirécidiviste Claude Guéant, dont on se souvient qu’il fut le ministre de la Police de Sarkozy, vient d’être mis en examen pour "complicité de favoritisme,  dans l’affaire des sondages de l’Élysée.
Il venait de déclarer la veille du verdict (et sans s'étrangler de rire, semble--t-il) à BFM.TV : "Personne ne peut imaginer que nous étions autour de Sarkozy une bande de voyous." Il faudrait effectivement être complètement fou pour penser une telle chose.

1 commentaire:

Chris Doublier a dit…

Personne pouvait Imaginer...Sarkozy, une bande voyou?
Sauf moi alors qui en suis persuadé depuis que je m'intéresse à son cas.
Gueant: encore un qui s'arroge le droit de parler au nom de ceux qui e l'ont pas mandaté.