jeudi 18 septembre 2008

Comment adhérer au CODEDO















En attendant la constitution d'une association-loi 1901 permettant l'adhésion au CODEDO, vous pouvez nous soutenir en achetant la "Lettre au garde des Sceaux pour une dépénalisation du délit d'outrage" de Dunand et Reboux (Après la Lune) ou en faisant connaître cet ouvrage autour de vous.
Disponible en librairie (diffusion Belles Lettres) pour le prix modique de 5  €  et sur le site Amazon. Pour des ventes militantes groupées, envoyer un courriel à codedo2008@gmail.com
Sur le même sujet, chez le même éditeur, la "Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy, ministre des Libertés policières"  (7 €) et "Portrait physique et mental du policier ordinaire", de Maurice Rajsfus (14 €), l'un des membres fondateurs du CODEDO.

2 commentaires:

symo a dit…

Le 16 octobre 2006, jour de la Ste Edwige (un présage...), je me suis fait arrêter à vélo car j'avais osé répondre à une fausse accusation d'infraction au feu rouge. En quelques minutes, la situation a dégénéré en interpellation, avec menottage et conduite au poste. On m'a bousculé, enlevé lunettes, écharpe, sac... Je n'ai pas eu à subir les violences physiques subies par Patrick Mohr, mais la violence des intentions m'a fait penser qu'il y avait quelque chose de pourri au royaume de celui qui n'était pas encore élu président.
J'ai porté plainte et, après convocation à l'IGS, j'ai pu faire sauter le PV que ce justicier de pacotille avait cru bon de m'infliger.
Il semble notoire que la formation nouvelle formule des agents de police du 21ème siècle soit orientée vers des actions plus musclées. On pourrait croire que ceux-ci ne font qu'obéir aux ordres, mais quand on lit, atterrés, l'histoire de Patrick Mohr, on est obligé de constater qu'il ne s'agit que d'exprimer leurs bas instincts et trouver l'occasion de se défouler sur le moindre quidam. En fait, on se demande s'ils ne sont pas rentrés dans la police pour se vider les tripes à la moindre occasion.
On peut aussi se demander ce qui a pu provoquer ce dérapage sémantique de "gardiens de la paix" en "forces de l'ordre".
Le délit d'outrage, lui, me fait penser à un atavisme royal qui voudrait que celui qui se décrète supérieur n'a que mépris pour ceux qu'ils décrètent sujets, ceux-ci n'ayant qu'à s'aplatir et filer droit.
Allons-nous devoir supporter encore 4 ans cette France de l'infantilisation et de l'obéissance aveugle ?...

Alain Le Hyaric a dit…

Dimanche 26 octobre 14 heures : je viens d’entendre votre témoignage à ma radio et vous apporte tout mon soutient, pour la dépénalisation du délit d’outrage à magistrat

Voici la triste réalité du tribunal des urgences de Paris en 2004 ( a t’il évolué ?)

Pour une meilleure compétence des magistrats
http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=44339

« Vers une meilleure formation des magistrats permettant de détecter les astucieuses escroqueries


Nicolas Sarkozy a raison certains magistrats sont distraits (ou naïfs !) il faut les former ou les éliminer pour le bien des copropriétaires et des contribuables :


Les magistrats ou policiers mal formés ! »,……


Je vous précise avoir adressé ce témoignage du site universimmo.com (après information de ce site) datant maintenant du 22 septembre 2006 à de nombreuses administrations, qui ne m’ont pas attaquées pour outrage.

C’’est à dire qu’elles admettent parfaitement leurs erreurs (le terme est faible !) mais sans les corriger, améliorer la qualité de leurs prestations ou sans réparer les préjudices civils nombreux et variés causés aux citoyens victimes !


-----------



Il s’agit de ma triste histoire de Président de Conseil Syndical de mon immeuble (2000 arrivée à Paris jusqu’en début 2004) avant mon éjection violente par une avocate du barreau de Paris, bien résumé sur le forum universimmo.com


Démenti de Loiselet à 60 millions de consommateur
http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=60822&whichpage=4

Extrait p 4/7 posté le 04 novembre 2007


Au niveau témoignage, voici le résumé de mes aventures (sur le site depuis quatre ans maintenant !).
J’ai adressé des courriers aux Ministères, différentes administrations, aux nombreuses associations et autres,…


Je n’ai jamais eu aucun démenti,…. Il suffit de venir voir sur place, discuter avec quelques autres copropriétaires, la gardienne, voir quelques papiers, et passer à l'agence pas trop loin….. ! c’est finalement assez facile et delà prend peu de temps pour quelqu’un de bonne volonté. Cela économiserais à tout le monde de l'argent, du temps et des risques !
Ainsi pourrait on résoudre de nombreuses affaires !


CONVOQUES DEPUIS 2001 PAR "LE SYNDIC"
> J’étais Président du conseil syndical de mon immeuble de 2001 à 2004 (une petite copropriété). J’ai pu constater de nombreuses irrégularités (agence, prestataires et copropriétaires !), illégalités, risques et surcoûts (pour les copropriétaires !). J’ai eu en plus le malheur de découvrir l’absence depuis plusieurs années du syndic professionnel, dans l’agence dont il était déclarant et théoriquement directeur. Prétendant exercer par la suite régulièrement dans un autre département, il m’a alors traité de délirant et d’incapable professionnel (je suis médecin). J’ai dénoncé une situation de confusion et les dysfonctionnements au Procureur de la République de Paris en 2004. Mal m’en a pris, les interlocuteurs de la police, des préfectures, les juges et avocats sont aveugles devant cette situation de vacance de professionnels (sans doute fréquente !), de surcoûts, de risques de notre copropriété, qu’ils ne paraissent ne pas vouloir voir. Une avocate du barreau de Paris est intervenu pour me dire de la « fermer » puis deux autres fois, également vis-à-vis d’un autre copropriétaire. Son intervention était illégale, et nous avons perdu des milliers d’euros. Je viens d’adresser à certains sénateurs, auteur d’un rapport en 2002, montrant la carence de certaines Préfectures, une demande de mise à plat des demandes et accords des cartes et sous cartes professionnelles de gestion immobilière par les Préfectures qui apparemment ne se coordonnent pas pour dénoncer les manquements des déclarants et pour obtenir une lutte efficace contre les syndicats et syndic "ripoux". Merci pour votre relais. Dr Alain LE HYARIC, Paris


DGCCRF et AI : communqiué AFP de ce jour
http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=58679

Syndics- Conseil National de la Consommation
http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=59906

Pour une meilleure compétence des magistrats
http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=44339

Que faire maintenant ?
http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=47985


Cas pratique d’attribution d’une carte (exemple réel Préfecture du Val de Marne, noms fictifs)
http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=55922

Rue des Morillons Paris, bureau d’attribution des cartes et sous cartes de gestionnaires immobiliers : l ’envoi de photocopies.
http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=48096




La CADA avis sur les infos "syndic" à transmettre
http://www.universimmo.com/forum/topic.asp?TOPIC_ID=5116


Moderniser la réglementation des activités immobilières : transparence des cartes et sous cartes (Rapport Vorms 2002 par le sénat) :
http://www.anil.org/document/fichier/2949.pdf

Infractions pénales non sanctionnées car non transmises par les Préfectures auxquelles je me suis adressé :
ALH Alain Le Hyaric
Le 4 novembre 2007

-----------


Notre copropriété (dont j’ai informé des difficultés et des dysfonctionnements de nombreux Ministères et Administrations : mairies, directions départementales de lutte contre la fraude,.. ) est passé par une administration judiciaire provisoire, avec maintenant une nouvelle Agence qui a été retenue.

J’avais engagé en 2004 une plainte pénale pour abus de confiance, qui était finalement remarquablement justifié selon les documents que j’ai postérieurement reçus des Préfectures de Paris et de Créteil en 2007 après intervention de la CADA.

Convoqué par la brigade de lutte contre la délinquance financière, j’ai également déposé un PV signé accompagné de documents très explicites et vérifiables !

J’ai eu plusieurs avocats, mais tous complètement incompétents et ou incapables de vouloir dénoncer ce type d’escroquerie astucieuse de dirigeants de société « en cols blancs », mettant en cause le comportement d’une avocate du barreau de Paris vis à vis de plusieurs copropriétaires de notre immeuble,… ce qu’ils ne veulent ou ne peuvent déontologiquement dénoncer,….. pourtant cela serait bien ….. civique !




Ce dossier est entre le Président du TIG et le procureur du TIG de Paris, puisque j’ai confirmé en juillet 2008 ma plainte de 2004 pour abus de confiance et escroquerie astucieuse depuis 2001 avec escroquerie aux jugement en 2004 (tribunal de urgences de Paris) et 2008 (Président du TIG pour demande d’administrateur judiciaires).

-----------



En résumé, il est tout à mon avis tout à fait normal comme action civique d’outrager certains magistrats au vu de leurs grandes incompétences et des dangers ou escroqueries multiples de ce fait.


Merci de me transmettre un bulletin de soutient à votre association.

Alain LE HYARIC
101 Bd Arago
75014 Paris
http://monsite.orange.fr/actualitedelhopital
Site actualités de l’hôpital


Nota : En copiant sur un éditeur Word vous avez tous les liens en accès