mercredi 7 février 2018

"Et vous arrivez à dormir la nuit ?" la petite phrase qui conduit devant la justice

Cela n'a rien à voir avec le délit d'outrage… Encore que le fait que la personne poursuivie tienne depuis maintenant dix ans (avec de moins en moins de régularité) le site du CODEDO a peut-être (allez savoir…) influencé le parquet de Montreuil dans sa décision de poursuivre un accusé dans une affaire où les éléments à charge étaient nuls, selon l'avis même des policiers ayant confronté les protagonistes de cette affaire où une petite phrase (Et vous arrivez à dormir la nuit ?) se transforme en accusation de coups de poing et une plainte pour violences volontaires.
Toujours est-il que voici le compte-rendu du procès en appel de Jean-Jacques Reboux, cofondateur du CODEDO.

1 commentaire:

Charly Martelle a dit…

Finalement, les violences de Jean-Jacques Reboux sont comme la grande majorité des violences policières... elles n'existent que dans l'imagination des, soi-disant, victimes qui, elles-mêmes, ne se caractérisent pas par un comportement exemplaire.